1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.
Color
Background color
Background image
Border Color
Font Type
Font Size
  1. 27 Octobre 2013
    Ça y est, notre film sur la traversée de l'Atlas en vol bivouac a été diffusé à la Coupe Icare.
    Vous pouvez le voir en lisant cet article.
    Encore merci aux Bourses Vertical Aventure pour nous avoir aidé dans la réalisation de ce projet.

    1 jours de traversée en autonomie, des vols superbes et des rencontres inoubliables. Une belle aventure tant physique qu'humaine.

    Voici le lien pour voir le film complet:

    http://vimeo.com/76255954

    Damien

    Pièces jointes:

  2. Lire l'article
  3. 1 Juin 2013
    Ca y est, nous sommes rentrés en france. Après 3 semaines de voyage et 15 jours de vol bivouac, 500 km parcourus à pied ou en volant.
    Découvrez ci-dessous un récit ainsi que quelques photos de notre merveilleux voyage. Merci aux BOURSES VERTICAL AVENTURE !
    Départ le 2 Mai d’Agadir. 2 jours de vent fort nous obligent à marcher. Les 2 jours suivants, c’est la stabilité de la plaine d’Agadir qui nous empêche de faire des km en vol. Bilan: 4 j de marche forcée. Pas assez d’entrainement donc tendinite au genoux, mal au dos, aux épaules et ampoules monstrueuses aux pieds ! Le soir on arrivait à peine à marcher. Le 5ème jour, on est enfin sorti de la plaine, pour rentrer dans le massif. Grosse journée, 1000m de déniv, 15 km. On trouve un déco vers 13H pour notre premier vrai vol Marocain. 60Km jusqu’au Tizi N’Test avec des plafs à 4300 ! Ca nous a réconcilié avec le pays ! posés à 30m de l’Auberge. Enfin un bon repas et une vrai nuit.
    Le lendemain, remontés à bloc, on monte 700m sur la crête au dessus pour décoller tôt. Trop de vent, nous sommes contraints de marcher (encore) sur la crête vers l’Est. 6H de marche. Vers 16h, perdus dans la montagne, 4 bergers nous hèlent. Ils nous font un Thé, nous offrent leur pain de la journée. Splendide. L’un d’eux veut nous emmener chez lui, tuer une chèvre pour l’occasion. On refuse poliment. Le vent faiblit brutalement à 16H30. Nous décidons de nous mettre en l’air pour avancer de quelques km. Mohamad (le berger) nous aide à déplier et nous regarde décoller avec des yeux ahuris ! En l’air, on sent encore le vent ! Nous arrivons tout de même à faire une trentaine de km jusqu’au pied du Toubkal.
    Bivouac sur un petit plateau avec de l’eau juste en dessous. Contents de la journée.
    Le 7eme jour, 800m de déniv pour trouver un déco. Objectif Toubkal. La journée commence lentement, ça ne monte pas. On s’approche prudement du Toubkal. Enfin un vrai thermique qui nous propulse à 4700m, on se paye le luxe de se poser l’un après l’autre sur le Jbel Ouanoukrim à 4080m. On redécolle, refait le plaf (4750m) et feu sur le Toubkal. On passe à la verticale du sommet à 4600m. Vue sur le refuge, le lac Ifni, splendide. Nous continuons vers l’est par un vol complexe sur des reliefs très hauts et relativement plats. On est en point bas à 3800m ! J’ai même été forcé de me poser à 3850m sur une crête plate pour redécoller de l’autre coté ! Plafs vers 4500m et progression à cheval sur la ligne de crête. Fin du vol "Joker" avec une rentrée subite de vent de NO sur les crêtes. On reculait à 3800m, fuite sous le vent, vracs d’anthologie et posé marche arrière, pas de bobo ! Dodo chez l’épicier (près d’Aguim)
    Jour 8, on veut quitter la zone du Tizi N’Ticka, ventée. 1000m de déniv. Déco vers 12H à 3000m, plaf 4900. On fait 30 Km rapidement et on est forcé de se poser vers 15H avant que les brises NO ne rentrent. Bivouac à 2800 sur un petit plateau tout vert. superbe.
    Jour 9, bonnes conditions. On commence par un plouf pour se placer. Un peu de marche et décollage vers 13H. Vol d’antologie en direction du M’goun. Très complexe au début, puis les plafs montent, les vallées s’ouvrent, le Mgoun nous tend les bras. On fait 5400m avant le sommet. Puis on ride toute la crête 100 à 200 m au dessus avant de filer vers l’EST. Un dernier plaf à 5300 à 18H30 nous permet de finir le vol par un loonng glide jusqu’au Dades (on dort à Tilmi). 148 km plus loin.
    Les jours suivants n’ont pas été volables, 6 jours mauvais consécutifs. Nous avons fait entre 25 et 35 km par jour à pieds. Les maux en tous genres sont vite revenus …
    Heureusement, il y avait toujours autant de rencontres aussi agréables qu’inattendues pour nous remonter le moral. Comme cette nuit passée chez des Nomades perdus à 2800m.

    Le 15 Mai devait être une journée volable. Mais au matin, 40 km/h de NO nous oblige à remettre les sacs sur le dos. Nous sommes encore à 75km de Rich. Vu que ça ne vole pas, on laisse tomber l’Ayachi, vraiment trop loin.

    Le soir du 15 Mai, après 35KM de marche, et après m’être vidé toute la journée (tourista) je m’effondre incapable de faire un pas de plus. Ampoules monstres, mal au dos, aux épaules, tendinites aigües et plus beaucoup d’eau. On arrête un 4×4 pour savoir à combien est le prochain village qu’on pense proche. Verdict 14km ! En fait, nous avions passé le fameux village depuis qques km. Vu mon état, on n’a pas su résister. On est monté à l’arrière du pick up pour parcourir les derniers 50 km. Avec le recul, on se dit que ce n’est pas vraiment un échec. On a fait plus de 100km de goudron en 4j, on était vidé. Il n’y avait pas de décollage proche et les jours suivant n’étaient toujours pas volables.

    Pour nous, ce premier vol bivouac reste une réussite, des images, des rencontres incroyables resteront à jamais gravées en nous.
    Merci à tous ceux qui nous ont suivis, soutenus, encouragés.
    Voici les traces gps de nos principaux vols:
    - 65 km jusqu’au tizi n’Test: http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2012/vol/20128188

    -60km survol du Toubkal jusqu’au Tizi N’Ticka: http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2012/vol/20128191

    - 40 km jusqu’au Telouet (Tizi n’Tichka): http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2012/vol/20128193

    - 148 km entre tizi n’Tichka et Todra: http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2012/vol/20128183

    Pièces jointes:

  4. Lire l'article
  5. 26 Avril 2013
    Lauréats des Bourses vertical, nous partons dans 5 jours pour traverser l'Atlas Marocain en vol Bivouac.
    Ca y est, la longue préparation touche à sa fin. Tout est empaqueté, compressé. Nous partons le 1er Mai pour 3 semaines de vol bivouac à travers l'Atlas Marocain. Nous avons prévu de traverser le Massif d'Agadir à l'Algérie en passant par les 3 principaux sommets de la chaîne. Soit un périple d'environ 600 km a pied et en volant.
    Le matos vertical nous a permis d'avoir des sac au poids relativement raisonnable, nous serons en dessous de 22 Kg tout compris (bouffe, eau, matos de bivouac, matos de parapente, électronique et matériel vidéo).
    Suivez nous grâce au live tracking en temps réel accessible depuis la page d’accueil de notre blog : www.sautemontagnes.wordpress.com.
    On est chaud patate !

    Damien
  6. Lire l'article
  7. 6 Novembre 2012
    Nous souhaitons réaliser la traversée intégrale de l'atlas marocain en Vol bivouac. Pas de transport mécanique, autonomie totale. Départ d'Agadir, 600km de traversée.
    Nom de l’aventure :
    Traversée intégrale de l’Atlas Marocain en Vol bivouac

    Nombre de participants :
    2
    Lieu de l’aventure :
    Maroc, Atlas
    Dates de réalisation de l’aventure :
    Mai 2013

    Site web ou blog du projet ou de l’équipe :
    www.sautemontagnes.wordpress.com
    plaquette de description : http://sautemontagnes.files.wordpress.com/2012/10/plaquette-vol-bivouac4.pdf

    saute.montagnes@yahoo.fr

    LACAZE Damien et PONS Nicolas

    Votre aventure en 10 mots maximum :

    Engagement, dépaysement, Isolement, Autonomie,
    découverte de lieux très peu fréquentés, rencontres,
    longues marches et vols magiques.
    -

    PROJET
    Votre projet en 10 lignes maximum:

    Nos 2 passions que sont la montagne (sous toutes ses formes) et le parapente nous ont naturellement guidé jusqu’au vol bivouac, aboutissement d’années
    d’expérience dans une discipline comme dans l’autre.
    Nous avons choisi de traverser l’Atlas Marocain d’Ouest en Est sur plus de 600km avec uniquement nos parapentes et nos 2 jambes comme moyen de
    locomotion. Dans le plus pur esprit du vol bivouac. Départ d’Agadir, et arrivée près de Zebzat, 600km plus à l’Ouest. Nous souhaitons passer au coeur
    même du massif et des 3 plus hauts sommets que sont le Djebel Toubkal 4167 m, le Djebel Mgoun 4071 m et le Djebel Ayachi 3747 m.
    Descendre le moins possible en vallée (ravitaillement) afin de rester en montagne, de faire de vrai bivouac et de ne pas perdre de temps.

    Le vol bivouac est l’une des pratiques du vol libre la plus pure, la plus sauvage. Elle demande d’être non seulement un bon pilote de parapente mais aussi de
    très bien connaître le milieu montagnard, d’être capable de marcher plusieurs journées d’affilée quand ça ne vole pas, d’analyser l’aérologie dans des régions
    inconnues et de s’adapter en permanence aux conditions. Pour ces raisons, c’est aussi la pratique la plus exigeante et engagée.
    3 (très) bonnes raisons pour Vertical de soutenir votre aventure:
    Projet original alliant deux disciplines dans une région peu fréquentée. La clé de la réussite de notre projet passe par une mobilité et une autonomie maximum
    sans ravitaillement. Pour cela, nous devons alléger au maximum nos sacs afin de pouvoir emmener plusieurs jours de nourriture tout en gardant un poids nous permettant de marcher longtemps (20-22kg max). C’est pourquoi nous avons besoin d’emmener du matériel le plus léger possible mais robuste et technique
    également. Nous transporterons tout notre matériel (Vol, bivouac, nourriture, vêtements, matériel photos), nous avons donc besoin d’un matériel non
    seulement léger mais aussi extrêmement compressible. Pour Vertical, c’est l’occasion de montrer la légèreté, la fiabilité, la robustesse de son matériel utilisé
    dans des conditions arides, poussiéreuses et abrasives.
    Egalement la qualité de ses vêtements qui seront utilisés pour la marche, la nuit et les vols (coupe vent, quickdry, pouvoir thermique, compacité).
    Nos sponsors pourront profiter d’une très bonne visibilité notamment grâce à :
    - Des supports de pub très visibles : parapente (25m2 disponible sur chaque voile), casques.
    - Un site internet mis à jour régulièrement (1700 connexions en 10 jours de mise en ligne)
    - Remerciements lors d’articles dans la presse spécialisée et dans le film réalisé à notre retour (présenté aux festivals du film de montagne,
    Icares du cinéma, et sur Internet)
    -

    Handicaps ou points de difficulté pour votre aventure:

    Pour nous, les principales difficultés seront :
    - La difficulté de trouver des points d’eau des lors que nous resteront en montagne. En vallée, il y a toujours de l’eau dans l’Atlas, mais les sources sont rares en montagne. Il nous faudra nous renseigner auprès des Berbères habitants dans les montagnes.
    - La quasi absence de sentier et de carte détaillé. La progression à pied sera souvent rendue difficile due à l’absence de sentier, à la topographie du terrain et la méconnaissance des reliefs. Nous aurons des cartes au 1/100 000eme
    - L’isolement quasi permanent. Des qu’on quitte un village, il n’y a plus rien, plus personne. Pas le droit de se faire mal et personne pour demander son chemin.

    Pour vous, que représente Vertical (en 5 lignes maximum)

    Vertical : Une image de qualité et de durabilité depuis de nombreuses années. Une marque française soucieuse de son image, eco-responsable.
    Une marque pionnière dans les nouveaux équipements techniques, confortables et légers, à l’écoute des alpinistes et des montagnards.
    Faisant évoluer ses produits rapidement en fonctions des observations faites sur le terrain et des retours de leurs testeurs.
    Testant réellement leurs produit avant commercialisation afin d’être certain d’offrir un produit fini, répondant à des besoins particuliers.
    Service Après Vente efficace en cas de défaut de fabrication ou de garantie.



    EVALUATION CRITERES GENERAUX

    Originalité de votre projet :

    Le vol bivouac est une pratique très peu répandue car elle nécessite d’avoir des compétences
    physiques et techniques dans plusieurs domaines, un gros mental et une analyse précise des
    conditions et des cheminements possibles.
    Les conditions aérologiques (souvent puissantes) dans l’Atlas sont peu connues car il est très
    peu parcouru par les parapentistes. L’éloignement des routes, des villages, l’aridité des
    reliefs et l’absence de moyen de secours rajoute un engagement supplémentaire à cette
    aventure.
    Traverser ce massif en vol bivouac est simplement original.
    La traversée de l’Atlas en vol bivouac n’a été réalisée qu’une fois dans son intégralité par
    Mathieu De Quillacq, le team Xrid’air à du s’arrêter aux alentours du M’Goun lors de sa
    Tentative en Avril 2012. A notre connaissance, ce sont les 2 seules tentatives.


    Vos outils de communication (supports, public touché) :

    Notre blog (www.sautemontagnes.wordpress.com),
    nos 2 parapentes (marquages possible sur 25m2 par voile), nos casques,
    Facebook.
    La page web de suivi de notre progression par live tracking ou pourra apparaître les logos de nos partenaires (visible à chaque fois que quelqu’un se connecte sur le live tracking).
    Des articles dans la presse locale, la presse spécialisée, un film.
    Le live tracking en temps réel.

    Public touché : Parapentistes, montagnards, trekkeurs.

    Votre capacité à fournir des photos et vidéos :

    Nous souhaitons emmener du matériel photo et vidéo de qualité afin de réaliser un film que nous souhaitons présenter à notre retour (festival d’image de montagne Gap, Grenoble, Pau ; Icares du
    Cinéma, internet). Rédiger des articles dans la presse spécialisée (parapente mag, vol libre mag,
    Montagne mag, …).
    Pour cela, nous seront équipé d’une caméra HD (compacte), d’un appareil photo reflex
    numérique et d’une caméra embarquée HD (type gopro).

    L’aspect sécurité de votre projet :

    Nous seront suivi en permanence par Live Tracking, suivable en 3D avec google earth et auront la possibilité d’envoyer des messages via ce module. Il nous sera facile de dire que nous somme en difficulté.
    Entre nous, en vol, nous communiquerons par radio et ne nous séparerons jamais. Si l’un d’entre nous se pose, l’autre attend en l’air s’il le peut ou se pose aussi.

    Pertinence du projet d’un point de vue environnemental :

    Le vol bivouac est un moyen de se déplacer sans énergie carbone. Nous ne comptons
    Que sur nos jambes, la puissance des thermiques (courants ascendants) et notre analyse des
    Conditions pour avancer.
    Le voyage jusqu’à AGADIR se fera en Avion :-( . Mais comme nous ne pouvons pas planifier notre
    date de retour ni notre lieux exact, nous rentrerons en France au maximum grâce aux transports
    en communs locaux (bus, ferry).



    EVALUATION CRITERES SPECIFIQUES

    Comment jugez-vous la pertinence de vos projets selon ces critères (selon la catégorie choisie) :


    Critères catégorie « Allégez votre équipement :
    Pour pouvoir réaliser notre projet, nous avons besoin d’un matériel très léger et performant,
    sans quoi nos sacs seront beaucoup trop lourd et nous ne pourrons pas marcher longtemps.
    Traverser un massif entier sans transport mécanique, en volant, et marchant fait rêver un tas
    d’alpinistes et de parapentistes.
    Cette aventure à un coté sauvage de part sa destination peu courue et éloignée.
    Avoir un équipement léger nous permettra d’optimiser les journées de marches, d’êtres plus à
    L’aise en l’air (pilotage plus aisé quand le chargement est réduit), et plus autonome en
    Nombre de jour sans ravitaillement donc plus rapide.
    Bref, voyager léger est la clé de la réussite de notre aventure.

    Ceci est également valable pour tout le matériel de vol. Nous avons contacté les fabricants
    de matériel spécifique aux vols montagnes et aux conditions engagés.

    Pièces jointes:

  8. Lire l'article