1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.
Color
Background color
Background image
Border Color
Font Type
Font Size
  1. 27 Décembre 2018
    Dernière sortie à ski de l'année 2018 ce matin .... la pluie de vendredi passé a lessivé la montagne jusque vers 2400m d'altitude, et l'anticyclone boulonné sur le pays ne semble pas vouloir s'en aller de si tôt....

    Du coup, on trouve au mieux un peu de neige transformée en face Est et Sud jusque vers midi, mais le manteau neigeux est variable. La faute aux vents qui ont soufflé en début de semaine.

    J'avais décidé de tenter ma chance au dessus de Gresse en Vercors, au vu des récits de sortie plutôt mitigés lus sur les réseaux sociaux. Pas envie de faire des kilomètres de voiture pour des conditions moyennes !

    Au final, sur les 900m de dénivelé, je peux compter 200m de bon ski, 300m de ski moyen. Quant au reste .....
    Mais j'étais en montagne, au soleil, en forme... alors ......

    Une dernière info pour terminer ce (petit) billet. Ce récit sera certainement le dernier, dans la mesure où les nouvelles orientations de la marque Vertical ne lui permettent pas que nous repartions pour une nouvelle saison.
    Merci à toute l'équipe de Vertical pour sa générosité lors des années passées !

    Pièces jointes:

  2. Lire l'article
  3. 19 Décembre 2018
    Ces temps-ci, la météo est capricieuse, avec de nombreuses précipitations et un isotherme 0°C qui fluctue, passant de 1000m à plus de 2200m !
    Du coup, le manteau neigeux souffre, et ne reste pas longtemps fréquentable.

    Dimanche n'a pas dérogé à la règle.... Les pluies sont remontées très haut, puis les derniers flocons se sont dispersés jusque vers 900m d'altitude.
    Ce mardi, il fait beau, et de nouvelles pluies sont annoncées pour demain. Un petit sms envoyé à Yvon permet de fixer le rendez-vous à Gresse.

    Nous profitons que la station est encore fermée pour monter au col de la Posterle, qui surplombe le haut des pistes. En période d'exploitation, ce secteur est interdit par arrêté municipal en raison du risque de coulée qui, déclenchée par des randonneurs, pourrait atteindre les pistes balisées.

    Gros brassage à la montée, mais le manteau nous semble assez sain pour que nous puissions atteindre le col. Nous visons ensuite le sommet de Pierre Blanche, puis basculons plein sud pour rejoindre le vallon sous le Pas de la Ville.
    Nous remettons les peaux pour passer le Pas, puis visons le sommet de l'Agnellerie, en direction du Grand Veymont.

    Descente plein Est puis petit goulet Nord et enfin grandes pentes jusque l'entrée de la forêt et retrouver le Gr.
    Nous remettons une dernières fois les peaux pour passer au pied de Pierre Blanche, avant de revenir à notre point de départ.

    Au final, pas loin de 3h30 de ski pour seulement 1500m de D+, mais il y avait de la neige à brasser !

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  4. Lire l'article
  5. 15 Décembre 2018
    La sortie de jeudi nous ayant ouvert l'appétit, nous allons (Yvon et moi) réviser nos classiques au dessus de Gresse en Vercors.
    Fraîcheur marquée au départ à 9h00 : il fait -9°C ; du coup, on ne traîne pas pour se préparer....
    L'enneigement est encore assez faible, et les canons à neige tournent à plein régime pour préparer la station qui doit ouvrir d'ici une semaine.

    Nous quittons très vite cette ambiance bruyante et remontons le Gr qui mène au Pas de la Ville. Le soleil nous cueille aux alentours des 1500m d'altitude, et ne nous abandonnera que sous le col, qui, lui, reste toute la journée à l'ombre à cette époque de l'année.

    Nous virons à droite pour retrouver le soleil et rejoindre le sommet de Pierre Blanche.

    Belle descente jusqu'en limite de forêt, avant de remettre les peaux pour remonter à un petit col d'où nous atteindrons le sommet des pistes. Encore du bon ski pour revenir à l'auto.

    La saison serait-elle lancée ?

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  6. Lire l'article
  7. 13 Décembre 2018
    Loin du bruit et de la fureur, nous partîmes gaiement skis aux pieds, depuis l'altitude 1190m.

    Loin du bruit et de la fureur, nous cheminâmes dans la forêt, la clairière d'altitude, jusqu'au pied des falaises.

    Loin du bruit et de la fureur, nous gravîmes le couloir, saluant les bouquetins, la neige, et le vent.

    Loin du bruit et de la fureur, nous profitâmes de la vue, de la neige, de l'instant.

    Puis il fallut retrouver le bruit, la fureur....

    Quelques images pour éclairer cette matinée passée loin du monde.

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  8. Lire l'article
  9. 21 Avril 2018
    Jusque vendredi soir, je pensais troquer une fois de plus les skis contre le VTT.
    Et voilà que je trouve des infos fraîches sur les conditions au Grand Veymont : peu de portage, neige type névé donc moins sujette à l'enfoncement.

    Me voilà alors à préparer les affaires pour renouer avec les heures glorieuses du ski de rando des années 30 ou 40 : rejoindre le pied des montagnes en vélo, puis atteindre les cimes en ski avant de rentrer, toujours sans l'aide de quelque engin motorisé que ce soit...

    Autant dire que le sac a été minimaliste, même si les accessoires de base de réparation du cycliste, un peu de nourriture, de l'eau, les peaux de phoque... ont fini par bien lester la bicyclette....
    Ce sera d'ailleurs le seul reproche à faire à ce type de sortie : on se sent bien lourd sur le vélo !

    Départ 5h40 à la frontale, et arrivée à Gresse à 7h20. 10 minutes pour passer en mode ski de rando. Un peu de marche en guise de transition, puis skis aux pieds avant de les remettre sur le sac pour rejoindre l'Agnellerie.
    Neige souple au soleil, et gelée à l'ombre.

    Superbe descente en face Est, dans les belles pentes où l'enfoncement reste correct (10cm), puis passage en forêt et retour au vélo après 10mn de marche (9h30).
    Remise en place du paquetage (15mn), puis 30km de vélo pour rentrer à la maison.

    Au final, cela fait 52km de vélo pour 1200m de D+, et 1100m de D+ en ski.
    Boucle en 5h30 en comptant les transitions.

    A noter que sur des sorties de ce type, on apprécie le matériel léger, dans les skis "de course" de Vertical !

    Pièces jointes:

    PAIN A. (FRA 073) aime votre message.
  10. Lire l'article
  11. 14 Mars 2018
    Petite sortie ce matin (1000m de D+, 2 heures de ski) pour profiter du créneau météo de la semaine.

    Petite sortie, mais qui a tout d'une grande : départ avec la fraîcheur (-4°C) et le lever de soleil, petite trace à faire à partir de 1650m d'altitude, passage à pied sur la crête pour rejoindre la pente terminale de Pierre Blanche, le tout en compagnie d'un local rattrapé sur place avec qui j'ai terminé la sortie.

    Du très bon ski, un paysage de carte postale, et la sensation d'avoir bien rechargé les batteries pour affronter les conditions météo à venir...

    Quelques photos !

    Pièces jointes:

  12. Lire l'article
  13. 4 Mars 2018
    Drôle d'hiver en ce moment : -12°C au réveil mercredi passé, et un thermomètre qui stagne sous les 0°C en journée, et près de 10°C à l'ombre ce midi après un petit matin où il a à peine gelé ....

    Ces fluctuations de températures, associées aux perturbations successives, ont créé un manteau neigeux piégeux et parfois difficile à décrypter. On en a la confirmation avec les différents accidents de ces derniers jours...

    Du coup, ce matin, c'est dès le départ que nous émettons un doute quant à la réussite de notre entreprise d'aller skier le couloir des Sultanes. Mais bon : il fait beau, nous sommes à 2 pas de la maison, nous connaissons bien le site ; rien ne viendra nous tenter pour forcer le passage si la montagne nous refuse !

    La neige tombée samedi s'est déjà bien alourdie, et le vent du sud se fait tempétueux en sortie de forêt. La partie inférieure du couloir a purgé, ce qui n'est pas le cas de la moitié restante. La couche de neige mobilisable, bien que partiellement densifiée, augmente rapidement à l'endroit où l'itinéraire vire au sud.
    On assiste au dépôt de la nouvelle couche sous l'influence du vent, et la visibilité se réduit par moment à pas grand chose quand les bourrasques se déchainent.

    Du coup, c'est d'un commun accord que nous stoppons notre ascension vers 1800m d'altitude.
    La descente n'est pas formidable mais reste correcte. Nous finissons à pied dans les rues de Prélenfrey pour rejoindre la terrasse d'Yvon et Joëlle, où un café nous attend avec des p'tits biscuits !

    Quelques images pour illustrer cette sortie. On aura toujours fait un peu de sport...

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  14. Lire l'article
  15. 24 Février 2018
    Voila 2 semaines que je n'ai pas sorti les skis de rando... La faute à la météo, les vacances scolaires, et un genou en peine.

    Mais ce matin, je profite de belles conditions de soleil pour réviser mes classiques au dessus de Gresse.
    Le manteau a souffert des épisodes de redoux et de la pluie de samedi passé, notamment en dessous de 1500m d'altitude.
    Plus haut, on trouve de la poudreuse dans les zones à l'ombre, de la neige transformée au soleil, et de la belle vitre (glace de surface) dans les zones soufflées. Il faut rester attentif et prudent.

    Chemin faisant, je tombe sur mon ami Ludwig accompagné de 2 collègues. Nous serons donc 2 skieurs et 2 surfeurs pour remonter le couloir de l'avion (l'appellation vient d'un aéroplane qui s'est écrasé dans le secteur) puis descendre par l'Agnellerie.
    Comme souligné plus haut, la neige est assez exigeante, mais cette face est vraiment belle à skier !

    Retour à la station en suivant, une fois n'est pas coutume, le chemin d'été, qui est en bonnes conditions.

    Une belle matinée de ski !

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  16. Lire l'article
  17. 11 Février 2018
    Départ frisquet à Gresse ce matin en compagnie d'Yvon : -6°C, petite neige.

    Nous partons en direction du Pas de la Ville, en passant par l'itinéraire du chemin d'été. Cela nous permet d'évaluer la couche de neige : le poteau, marquant le GR, aux environs de 1700m d'altitude, n'est plus visible. Il y a donc là plus de 2 mètres de neige.

    Au col, il faut baisser la tête et penser à l'effet Venturi, pour se persuader qu'un peu plus haut, les rafales seront moins fortes.
    C'est bien le cas, et nous aurons même une (timide) apparition du soleil au sommet de Pierre Blanche.
    Nous profitons de l'éclaircie pour bascule en face ouest, par un petit couloir où l'ambiance est vraiment sympa.

    A 1700m, en face ouest, nous remettons les peaux pour remonter au Pas de la Ville. Oui, mais.... la température est remontée, et la neige fraîche colle sous les peaux. "Pas la peine d'avoir des skis à 700g" dira Yvon ; pas faux !

    Passage par un petit goulet au dessus du Pas, puis retour face Est avant une ultime petite remontée, afin de rejoindre la ravin de Combe Longue. A éviter par (trop) grosse neige, car les risques de départ de volumes importants sont bien présents.

    Retour voiture après 1300m de bon ski, mas bien trempés !

    Question visibilité, les photos parlent d'elles mêmes !

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  18. Lire l'article
  19. 4 Février 2018
    P'tite sortie avec Yvon ce matin, avant de partager un bon boeuf-carottes !

    Départ de sa terrasse à Prélenfrey, skis à la main sur 50 mètres, puis bien à leur place (donc aux pieds) pour aller tâter du couloir des Sultanes.

    L'enneigement augmente avec l'altitude bien sûr, mais on note une réelle différence entre 1400 et 1600m, où on trouve désormais une bien belle épaisseur de neige.
    Le couloir est vraiment très bien rempli. Dommage cependant que la qualité du manteau soit si variable, ne permettant pas de bien se lâcher à la descente.

    Nous doublons un jeune couple peu avant la sortie de la forêt, tous deux équipés de "gros" skis.

    A ce sujet, voilà quelques sorties que je sors les Vertical Avatara, dont la côte au patin est de 90mm (mes "allumettes" font 64mm au patin). Les Avatara restent d'un poids tout à fait correct, mais demandent tout de même un peu d'attention dans les conversions à la montée et dans les changements de neige du fait de leur spatule peu prononcée.

    Pour la descente, j'apprécie leur portance en neige légère, mais il faut jouer des cuisses pour les tenir quand la neige se densifie.

    Il me faut donc encore quelques sorties pour les apprécier à leur juste valeur. En tous les cas, le montage "maison" des fixations tient le coup .... Manquerait plus que je perde un ski en pleine pente !

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  20. Lire l'article
  21. 13 Janvier 2018
    Grand beau sur l'Alpe ce matin. Les conditions de neige à moyenne altitude se sont bien dégradées, mais c'est toujours un plaisir de se retrouver dans les faces Est du Vercors.

    Départ de Prélenfrey au lever de soleil, avec les skis aux pieds. Bien vite, la pente se raidit dans la forêt et je ne cesse de zipper. Du coup, je mets les skis sur le sac après 15mn seulement.
    Ils y resteront jusqu'au sommet, vu que les pentes au dessus des arbres sont vitrifiées, dures.

    Quel calme dans ces grandes pentes, seulement parcourues ce matin par des chamois et un bouquetin solitaire.

    Le vent de sud, annonciateur d'une énième dégradation de la météo pour les jours à venir, m'accueille sur les crêtes.

    La descente sera prudente au départ, vu les conditions de neige qui ne pardonneraient pas l'erreur.

    Retour à la civilisation sans encombre après une belle matinée en montagne.

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  22. Lire l'article
  23. 29 Décembre 2017
    Petit intermède de (relatif) beau temps entre deux perturbations.

    Direction Prélenfrey (alt 940m), pour profiter du très bon enneigement actuel tout en restant dans des zones où le risque est minime.

    Arrêt au pied du classique couloir des Sultanes, avec pour compagnons des bouquetins, que je retrouverai lors de ma deuxième montée (ben oui, la neige était vraiment très bonne !).

    Pièces jointes:

  24. Lire l'article
  25. 24 Décembre 2017
    Ce 24 décembre, révision des classiques (enfin, une partie...) au dessus de Gresse en Vercors, avant d'enchaîner avec le ski de piste avec le fiston.

    Le Vercors est désormais assez bien enneigé pour la saison, mais gare aux redoux ou pluies éventuelles....
    On chausse sans soucis à la sortie de la station (1248m) et même le chemin en forêt est skiable. Au dessus du Pas de la Ville, on a les classiques zones pelées par le vent, avec de la glace de surface par endroit.

    Il faut donc rester attentif dans la descente directe de l'Agnellerie ou sous Pierre Blanche.

    Encore une belle inversion de température ce matin : -7°C à Gresse Village (1210m), -4°C à Gresse station, et pas de regel à 1600m d'altitude.

    Quelques images de la sortie...

    Pièces jointes:

  26. Lire l'article
  27. 19 Décembre 2017
    Il est retombé pas loin de 15cm de neige hier à la maison, et mon nouveau voisin m'a informé qu'en soirée, il était allé tracer en direction des falaises du Vercors.

    Du coup, ce matin, je profite de 2 heures de liberté pour aller passer au dessus de la mer de nuages.

    Grosse neige au rendez vous au dessus de 1200m d'altitude ; en dessous, il faut skier prudemment pour ne pas abimer le matériel ou laisser un bout de genou sur une souche cachée...

    La suite en images !

    Pour info, -2°C au départ à 9h30 (alt 940m), et 30cm de neige tassée. Pas loin de 1m à 1600m, et température positive.

    Et cela fait 2 sorties consécutives que j'utilise la veste Santi Summit pour les descentes : super coupe vent, et bien utile pour se protéger des projections de neige fraîche. En plus, son poids est faible, et en la pliant proprement, elle n'occupe que très peu de place dans le sac.

    Pièces jointes:

  28. Lire l'article
  29. 17 Décembre 2017
    Depuis début décembre, les perturbations se suivent presque sans discontinuer, et les variations de température font varier la limite pluie-neige entre la plaine (Grenoble, alt 300m) et plus de 2000m !

    Mais cette fois, il semble que l'hiver soit bien là.... Hier, entre le déneigement de la maison, le boulot, et un rendez-vous petits pains-vin chaud-chocolat à la kermesse de l'école, pas facile de se libérer...

    Ce matin, petit créneau météo favorable, et du coup, je profite du bon enneigement au col de l'Arzelier (alt 1154m) pour faire quelques aller-retour en sécurité jusqu'au pied des falaises de Soeur Agathe.
    De la bonne neige, des rencontres sympas, de beaux paysages : le top !

    Il manquait juste un peu des jambes pour passer les 1500m de D+.... je m'arrête donc au bout de 2h15 de ski au total, pour 1400m de D+. Patience, on est en début de saison !

    Bon ski à tous !

    Pièces jointes:

    Serge D. (FRA 018) aime votre message.
  30. Lire l'article