1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.
Color
Background color
Background image
Border Color
Font Type
Font Size
  1. 4 Novembre 2013
    une randonnée faite à un rythme rando-course
    mardi 29 octobre, je suis au pleynet, il fait assez beau et plutot tres frais (2° à 1450m) et je decide de faire une boucle en partant du hameau du gleyzin (1090m) en direction du refuge de l'oule (1836m) avec un retour par la croix du leat (1906m je crois) les lanches,le chalet du bout puis retour au gleyzin.

    c'est un tres beau parcours avec tout au long de la montée de tres belles vues sur la pointe du gleyzin, la pointe de comberousse et le puy gris qui forme un cirque qui se devoile pleinement lorsqu'on atteint le refuge. la neige qui est tombée la nuit à legerement grisée le paysage des 1800 et rend le paysage encore plus magnifique mais rend le chemin aussi nettement plus glissant entre le refuge de l'oule et la croix du leat..........gare aux rochers tres glissants.

    les nuages montants de la vallée m'empecheront de profiter du paysage sur le chemin du retour, dommage car le lac du leat est splendide

    à refaire en été en prenant son temps pour profiter de la nature et des animaux qui sont parait-il assez frequent à proximité du reste du glacier du gleyzin

    cette rando course aura durée 2h25 pour 10.3 kms et d+990

    les photos sont assez mediocres mais à cette saison avec le soleil bas sur l'horizon le telephone, c'est pas top.

    Pièces jointes:

  2. Lire l'article
  3. 8 Octobre 2013
    comment profiter d’une belle journée d’automne ??
    prenez une belle journée non travaillée, des granfs parents pour s’occuper des petits bouchons.........et l’envie de voir ce beau massif qu’est Belledonne.
    melangez le tout et me voila parti mercredi 2 octobre à 5h45 le matin pour me rendre à prapoutel (7laux-1340m) pour faire une petite grimpette jusqu’à la cime de la jasse (2478m)
    une fois passé le bazar à Grenoble, je rejoins prapoutel à 8h30......c’est pas tres beau, je prefere le pleynet.
    j’ai decidé de faire une boucle trouvé sur une carte de rando, j’ai lu quelques topos sur internet qui disent de ne pas faire cette ballade par temps de brouillard..........je confirme

    je pars donc de Prapoutel en direction du habert d’Aiguebelle et ca commence plutot mal car au bout d’un moment je descends alors que je devrai monter..........tant pis je rejoins donc le pont de la Betta avant de prendre un sentier qui me ramenera au bon endroit, ca sera juste un peu plus long, le parcours est au debut sans grand interet car en foret et moi j’aime bien les vues degagées.

    une fois sorti de cette foret, la vue est degagée et vaut le deplacement surtout sous le soleil avec la vegetation alpine qui se pare de ses couleurs automnales, avec un tres beau panoramasur une bonne partie du massif.

    arrivée au Habert d Aiguebelle(1760m) je finis par trouver la petite sente peu marquée qui me permet de rejoindre les lacs du Venitier (2090m) autant dire qu’on est loin du balisage de la vanoise ou du mont blanc, la montée est vraiment bien raide par endroit et traverse quelques pierriers qui ne me facilitent pas la tache mais la recompense est de toute beauté car plus je monte plus je vois loin et le petit lac est de toute beauté.

    apres avoir dit bonjour à une marmotte (la seule que je verrai) je continu mon ascension et finit par atteindre la cime de la jasse vers midi.........ca tombe bien, c’est la pause casse croute et je suis seul au monde avec en toile de fond, belledonne, une partie des ecrins et le mont blanc au loin........le pied total

    apres une pause d’une petite demi-heure je decide de redescendre et la franchement je comprends pourquoi il vaut mieux qu’il fasse beau , trace quasi invisible, balisage tres aleatoire et descente vertigineuse dans des pierriers que je n’aimerai pas prendre sous la pluie, le brouillard ou la nuit........un peu limite à mon gout car je me perds plusieurs fois et me retrouve 2 fois dans des positions inconfortables avec pour seul compagne le vide.....glissades ou faux pas interdits

    ceci dit je rejoins sans encombre le lac de la jasse (1860m) qui annonce aussi mon retour à la civilisation puisque je rejoins la station par les pistes

    au final c’est une tres belle rando de 16/17 kms pour d+1350 que j’ai bouclé en 5h30, le balisage meriterait d’etre refait car elle est repertoriée dans les dernieres cartes faite par le conseil general iserois et un pratiquant occasionnel de la montagne pourrait facilement s’egarer.

    Pièces jointes:

  4. Lire l'article
  5. 19 Juin 2013
    meme si on en a bien besoin

    message deja mis sur le forum RL mais je pense que les randonneurs, alpinistes et autres arpenteurs de la montagne sont tous concernés

    mon cas personnel m’emene à vous sensibiliser aux risques liés à la surexposition aux rayons du soleil dont nous avons pourtant tous bien besoin surtout que cette année il s’est vraiement fait attendre.

    comme bien d’autres parmi nous j’ai une peau assez claire, quelques taches de rousseur tres discretes puisque difficilement visible et surtout beaucoup de grains de beautes (neavus)........faut pas croire je suis pas beau pour autant :)) et je suis donc considéré comme une personne à surveiller de prêt pour eviter les eventuels cancers de la peau......

    je suis suivi depuis 2 ans par une dermato .........qui ne m’emballe pas plus que ca et suite à une emission sur ces differents cancers, je me rends que les dermatos ont un très bon outil (dermoscope) pour le depistage...........seul hic je n’ai jamais vu la mienne avec cet outil dans les mains :((

    je decide donc de me rendre à la journée du depistage qui avait lieu cette année le 30 mai ........en croisant les doigts............pas de bol en se servant de son dermoscope le verdict tombe : lesion pigmentaire atypique dans le dos autrement dit dans les papiers qu’elle rempli : lesion melanique qu’elle me conseille de faire enlever tres rapidement, bonjour le clash dans la tete car vu que c’est un depistage à la chaine il n’y a que tres peu d’explications

    j’appelle un dermato (pas celle du debut bien sur) qui me donne un rdv en urgence le 12 juin.........c’est fait j’en sais un peu plus, c’est un naevus actif donc soit en voie de transformation en melanome soit peut etre deja un melanome car le facteur temps etant tres important il ne peut pas savoir à l’oeil à quel stade j’en suis......les boules, le melanome est la pire des saloperies en terme de cancers de la peau.

    je me fais enlever cette cochonnerie sous anesthesie locale le 2 juillet pour avoir les resultats juste avant mon depart en vacances............en tout cas depuis le 30 mai je suis en dent de scie.........jours avec le moral en berne .........et jours ou je me dis que ca n’est pas pour moi.........tout le monde le sait ca n’arrive qu’aux autres :(((

    plutôt que de longs discours de ma part je vous mets le lien du site dermatos il y a beaucoup d’infos (acces à des fiches detaillées) surtout en termes de prevention, depistage.........

    http://www.media.dermatos.fr/

    et surtout n’hesitez pas à vous faire examiner par un dermato (un bon....) au moindre signe suspect
  6. Lire l'article
  7. 17 Novembre 2012
    superbe rando dans un univers mineral
    cette randonnée assez physique se fait à la journée...ou pour les plus rapides en une grosse demi journée si on est equipé leger avec des chaussures de trail et qu’on trottine tres tranquillement sur le plat et en descente
    j’ai mis 5h45 pour les 25 kms (a peu pres) avec d+1470
    le depart se fait 1 kms apres prabert (vers prapoutel) car la route est coupée avant le pont de la betta, c’est une boucle qui passe au lac de crop (1900m)en empruntant un chemin en foret puis apres le lac on chemine dans un monde exclusivement mineral et assez impressionnant pour rejoindre le col de la mine de fer (2400m)...je me sens d'ailleurs bien seul au monde lorsque les nuages deboulent depuis la chartreuse et qu'un eboulement se produit sur une crete.
    le retour se fait par le refuge jean collet, le pre marcel et le pont de la betta, sur un sentier au depart tres escarpé, puis en balcon et pour finir en foret.
    une superbe rando ou je n’aurais pas vu le moindre animal si ce n’est des traces de chamois dans une névé
    rando à ne pas faire si risque de pluie car le secteur entre le lac de crop et le refuge jean collet est composé uniquement d’eboulis ou de sentiers tres raide donc facilement glissant et completement depourvu d’abris

    Pièces jointes:

  8. Lire l'article
  9. 24 Octobre 2012
    un superbe rando à la recherche d’un petit lac meconnu au sept laux
    une chouette rando le samedi 4 aout en preparation de la TDS
    je suis avec mon pote david et sa fille et j’ai sur le dos un sac de 9 kilos, nous parcourons environ 23 kms et d+1540 en 9 heures, pas tres rapide mais sa fille à vraiment galéré sur le retour et une bonne partie de la rando s’est fait à vue hors sentier
    nous partons du pleynet vers 7h30, nous montons par le cul de vieille aux sept laux sous un franc soleil
    mon souhait du jour est de rejoindre le lac de la belle etoile mais ma lecture trop rapide de la carte nous fait rater la trace pour y acceder et apres avoir un peu jardiner nous demandons à un pecheur le moyen d'y acceder.....
    visiblement nous sommes allés trop loin et celui connaissant parfaiterment la region nous indique un petit lac ou personne ne va car en dehors des sentiers
    avec ses explications nous rejoignons sans problème ce petit joyau à 2320 m nettement plus sympa que les lacs du plateau des 7laux
    nous observons de nombreuses petites grenouilles, 3 bouquetins à la jumelle car encore plus haut au bord d’un névé et nous profitons d’un magnifique panorama en ayant l’impression d’etre seul au monde
    nous redescendons pas les 2 ruisseaux, sentiers tres pentu et technique et nous avons la chance d’observer une marmotte bien dodu et son petit qui sont tranquillement entrain de se faire dorer au soleil
    une magnifique journée, de superbes paysages, des rencontres tant humaines q’animales tres interressantes et la joie d’avoir été dans un endroit meconnu du grand public

    Pièces jointes:

  10. Lire l'article