1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.
Color
Background color
Background image
Border Color
Font Type
Font Size
  1. 27 Janvier 2016
    Allez, plus que 4 dodos et je débarque en vallée d'Abondance pour dévaler les superbes pistes de Châtel et du grand domaine des Portes du Soleil. J'ai hâte ! Bien évidemment, je ne manquerai pas de ramener quelques jolis clichés dans ma valise pour vous partager tout ça. Espérons que les températures diminuent quelque peu, mais que le soleil reste bien présent :cool: A bientôt.

    Capture.JPG
    Christelle P. (FRA 031) aime votre message.
  2. Lire l'article
  3. 21 Octobre 2015
    Fin de la semaine passée, j'apprenais à coller deux photos pour faire des panoramas. Merci aux conseils de PAIN A. (FRA 073) :) Le site dermandar.com est vraiment super simple d'utilisation, c'est presque un jeu d'enfant ! Tu charges tes deux photos et hop, c'est magique, la machine fait le reste. Et comme un petit exemple vaut mieux qu'un long discours, j'ai ressorti mes photos de vacances à Chamonix en juin 2014 pour illustrer cela.

    Voici la vue que je sais capturer avec mon appareil photo :
    P1040423 bis.jpg

    J'avais photographié la partie gauche et droite de la mer de glace, voici :
    P1040424 bis.jpg
    P1040425 bis.jpg

    Et lorsque l'on assemble tout cela sur dermandar.com, voici le résultat final :
    image.jpg

    QUE C'EST JOLIIIIIIIII ! Merci pour les conseils et vive la communauté :D
    Christelle P. (FRA 031) aime votre message.
  4. Lire l'article
  5. 1 Août 2015
    Pour la randonnée du jour, nous quittons le centre de La Clusaz en voiture et nous prenons la direction du Lac des Confins (1358 m). Il annonce une journée splendide et dès 08:30 hrs, le ciel est d'un bleu azur et nous ne voyons pas un nuage à l'horizon. Pour sûr, cela annonce une journée de randonnée inoubliablement parfaite. Au programme de la journée, l'ascension vers le Trou de la Mouche en empruntant la combe du Grand Crêt. La descente se fera par la combe de Paccaly.

    Nous laissons la voiture derrière nous et nous engageons dans cette fameuse combe, toujours dans l'ombre à ce moment de la journée. On supporte bien une couche supplémentaire. L'ascension se fait d'abord à travers de grandes étendues d'herbes où l'on croise un troupeau de chèvres. Le vert se fait de plus en plus rare et laisse la place à un décor toujours plus minéral et rocailleux. On franchit la barre des 2000 mètres rapidement. Il reste encore plus mal de neige à cette altitude car on est que mi-juin, c'est assez tôt dans la saison. Nous devrons traverser l'un ou l'autre petit nevé, mais rien de bien exceptionnel. Tout est réalisable sans le moindre souci avec des simples bottines de marche.

    La Clusaz (386) bis.jpg

    La Clusaz (388) bis.jpg

    Après déjà 1000D+, nous entamons alors le raidard final vers le Trou de la Mouche (2453 m). Précisons qu'à aucun moment lors de la montée, le "trou" n'est visible. On le découvre au tout dernier moment, lorsque l'on est dedans. C'est ce côté surprenant et inattendu qui rend si attrayant cette montée par la combe du Grand Crêt par rapport à Paccaly où le trou se dévoile assez tôt et est visible durant tout l'ascension. Le balisage dans ces combes n'est pas performant, voire inexistant. Mais ce n'est pas grave du tout étant donné qu'il n'y a qu'un seul itinéraire, et qu'il suffit de suivre la trace sans se poser de questions.

    La Clusaz (392) bis.jpg

    Ma première impression quand nous sommes arrivés à cet endroit magique qu'est le Trou de la Mouche est que je suis resté bouché bée. On a comme le souffle coupé par la beauté du paysage et on reste sans voix, JUST WAOUH ! Il faut quelques minutes pour se remettre de ses émotions, délivrées par ce splendide spectacle. On a une vue à 360° hors du commun, allant des vallées de Megève puis des Contamines, jusqu'au montagnes du Grand-Bornand en passant par une rare carte postale du massif du Mont-Blanc. Je suis subjugué, j'en tremble encore. Il faut dire que le Dieu de la météo a donné sa bénédiction aujourd'hui.

    La Clusaz (391) bis.jpg

    Tout est figé. Le temps semble s'être arrêté. Les minutes semblent des secondes, le temps fuse. Nous avons la tête au paradis, mais les pieds bien sur Terre. Il faut cependant redescendre et rejoindre la vallée. La descente par la combe de Paccaly est tout aussi jolie et sauvage. On descend tantôt sur névé, tantôt à travers pierriers, tantôt sur la monotrace. La pause de midi est bien mérité en bas de cette combe. Le saucisson et le fromage ont une saveur toute particulière dans cet environnement enchanteur.

    Les jambes sont encore en pleines formes et nous décidons de monter jusqu'au Lac de Tardevant (2110 m) par la combe du même nom. Le jeu est vaut la chandelle car cet endroit est superbe. Les reflets du ciel et des montagnes sur cette eau si clair et paisible sont splendides. Nous ne montons toutefois pas jusqu'à la Pointe de Tardevant et rebroussons chemin. Nous regagnons notre voiture en effectuant une boucle par le refuge de la Bombardellaz (1610 m). On découvre toujours la belle vallée du Grand-Bornand face à nous.

    La Clusaz (449) bis.jpg

    Voilà que s'achève déjà une journée de rando qui restera à jamais gravé dans les annales. Le temps passe toujours trop vite en montagne. Un tracé avec un caractère physique non-négligeable et un niveau technique assez osé mais sans être dangereux. Le parcours fait tout de même à peu près 12,6 km pour 1600 m D+. La vue envoutante à 360° sur les montagnes depuis le Trou de la Mouche vaut à elle seule largement la peine de dépenser quelques calories pour se hisser tout là-haut. Je ne peux que vivement recommander cet itinéraire à tous les amoureux de randonnée.

    Capture.JPG
    P.S. Un aperçu du parcours par satellite. Bien entendu, ce n'était pas aussi enneigé mi-juin, rassurez-vous.
    Christelle P. (FRA 031) aime votre message.
  6. Lire l'article
  7. 20 Juillet 2015
    La première belle randonnée de mes vacances en montagne démarre depuis le Col de la Colombière (1613 m). Le matin, nous quittons d'abord notre gîte à la Clusaz et traversons le splendide village du Grand-Bornand. Le ciel était couvert au réveil, mais les nuages nous quittent petit à petit laissant place à un joli ciel bleu. Nous stationnons la voiture au Col de la Colombière, enfilons nos chaussures de marche et nous mettons en route, enfin, en chemin !

    La piste assez large s'élève derrière le restaurant du Col. Nous doublons rapidement un groupe de retraités arrivés en car. Cool, nous nous retrouvons seuls en plein milieu de la montagne. Nous avions discuté avec un local et celui-ci nous avait informé que nous devions absolument faire cette randonnée pour pouvoir voir des bouquetins. La piste fait place à un joli sentier de plus en plus escarpé et technique. Le décor minéral est splendide. C'est également l'occasion parfaite de tester mon nouveau matériel Vertical à savoir le Pack Avant. J'ai l'ai fixé sur mon sac à dos Raidlight Endurance 14. C'est le mariage parfait entre l'avant et l'arrière, un compte-rendu complet suivra.

    La Clusaz (253) bis.jpg

    La Clusaz (259) bis.jpg

    La Clusaz (261) bis.jpg
    Et c'est chose fait, les bouquetins sont bien présents. Nous atteignons le lac du Peyre (2090 m) et nous distinguons au loin un troupeau de bouquetins. Nous les admirons à distance, pensant qu'ils vont fuir lorsque nous les approcherons. Mais il n'en est rien ! Ceux-ci semblent presque apprivoisés et ne craignent pas du tout notre présence. Quel joli spectacle d'approcher de si près ces animaux d'habitude si sauvages. Nous sommes maintenant au Col de la Balafrasse (2246 m) où la vue à 360° est magique. On peut voir le massif du Mont-Blanc par dessus les Aravis mais aussi le lac Léman. Le point de vue est vraiment très superbe.

    La Clusaz (273) bis.jpg

    La Clusaz (285) bis.jpg
    C'est déjà le temps de redescendre, et oui il faut bien. Nous parcourons la crête sur un sentier assez aérien mais ô combien amusant. Il faut être attentif et ne pas faire de faux pas. Nous nous arrêtons alors pour profiter une dernière fois de la vue avant de plonger vers le lac du Peyre. On descend face à la chaîne des Aravis, on ne peut rêver meilleur point de vue. C'est alors le temps de la pause de midi, au soleil, les doigts de pied en éventail au bord du lac du Peyre. Une petite sieste digestive s'impose. Je m'allonge dans l'herbe, je pose ma casquette sur mon visage et je ferme les yeux un bon quart d'heure. Ah, c'est ça aussi le plaisir de la montagne.

    Nous rejoignons alors notre voiture au Col de la Colombière. C'est une randonnée rapide qui prend une grosse paire d'heures. Le parcours est toutefois assez technique avec des pentes raides et des "marches" à gravir ou redescendre. Les paysages offerts par cette rando étaient juste waouh avec ce chouette passage au milieu du troupeau de bouquetins. Un beau parcours pour lancer une semaine de vacances en montagne.

    La Clusaz (301) bis.jpg
  8. Lire l'article
  9. 13 Juillet 2015
    Et voilà, je suis de retour de mes superbes vacances à La Clusaz durant cet été 2015. Mon séjour a été fait de plein de chouettes choses que je ne manquerai pas de vous raconter très bientôt. Le tri des photos est en cours et tout cela devrait arriver dans les prochains jours. Je reviens émerveillé par ce splendide petit bout de France, coincé au cœur des Aravis. Que de magnifiques découvertes en montagne durant ces quelques jours ! A suivre ...

    la-clusaz.jpg
    Christelle P. (FRA 031) aime votre message.
  10. Lire l'article