1. Ce site utilise des "témoins de connexion" (cookies) conformes aux textes de l'Union Européenne. Continuer à naviguer sur nos pages vaut acceptation de notre règlement en la matière. En savoir plus.

Le Tour du Manaslu 2016: Les étapes

Publié par Serge D. (FRA 018) dans le blog Serge D. (FRA 018). Nombre de vue: 285

Du 20 Novembre au 1er Décembre autour du Manaslu

[​IMG]

Dimanche 20 Novembre
Jour 1 : Kathmandu (1300m) – Séti Khola (730m)

Départ en bus tôt le matin de Katmandou avec toute l’équipe népalaise pour Arughat, déjeuner dans un petit restaurant local à Dhading Besi. La circulation est dense et les ralentissements nombreux. Notre progression est telle que nous ne ferons pas de marche cette première journée, le bus nous conduira directement à Seti Khola où nous arriverons à la nuit au lodge.

[​IMG]
Pause dans un tea shop​

Lundi 21 Novembre
Jour 2 : Séti Khola (730m) – Maccha Khola(930m)

Début de trek sur une piste encore large. Bien vite le paysage change franchement. Les rives de pentes boisées se transforment peu à peu en falaises vertigineuses. Le chemin empierré monte et descend . . . . C’est du plat népalais. Nous passons pas loin de l’épicentre du séisme d’avril 2015, les traces sont bien visibles sur les pentes environnantes. Plus haut à Lapbesi, la vallée s’élargit de nouveau et nous en suivons le fond, large lit de sable blanc. Nuit en lodge.

[​IMG]

Mardi 22 Novembre
Jour 3 : Maccha Khola (900m) – Jagat (1410m)


La zone des terres cultivées se termine, les pentes deviennent trop escarpées, les rares champs restants sont pauvres. Nous suivons la rivière coincée entre deux falaises jusqu’aux sources chaudes de Tatopani. Changeant de rive par un pont suspendu, nous pénétrons une zone boisée. Plus loin, la rivière devient tumultueuse, forçant son passage au milieu des rochers. Traversée de Néro, zone de très hautes falaises rocheuses et poursuite jusqu’à Jagat. Nuit en lodge.

[​IMG]
La Budhi Gandaki​

Mercredi 23 Novembre
Jour 4 : Jagat (1410m) – Dyang (1800m)

Au matin, départ de Jagat, petit village intéressant par le style de maisons caractéristique de l’entrée dans les hautes vallées ; un modeste « 7000 » se profile devant nous : le Shringi Himal. Déjeuner à Eclebati. Nous ne passons pas loin de l’épicentre du séisme d’avril 2015. La vallée est encaissée à l’extrême, le paysage devient franchement alpin. De magnifiques forêts de pins bordent le chemin. Nous empruntons un sentier en balcon tallé dans la falaise, juste au-dessus du vide. Vue sur les massifs du Ganesh Himal et de l’Himal Chuli. Poursuite de chemin jusqu’au village de Dyang. Nuit en lodge.

[​IMG]
Première vue sur le Ganesh Himal​

Jeudi 24 Novembre
Jour 5 : Dyang (1800m) – Namrung (2660m)

La rivière coule au fond d’une gorge profonde et étroite ; par un chemin en corniche, nous suivons ce beau canyon. Le sentier commence à monter franchement à travers une forêt extraordinaire, mêlant les caractéristiques de différents étages de végétation. On y aperçoit également quelques singes farouches. Nous sommes maintenant en plein pays bouddhiste ; quantités de murs de prières (Mani wall, pierres ornées de gravures bouddhistes) souvent très beau et de drapeaux de prières flottants au vent. Nuit en lodge.

[​IMG]

Vendredi 25 Novembre
Jour 6 : Namrung (2660m) – Sama Gaon (3530m)

Nous passons par Ligaon, Sho, Lho, magnifiques villages « tibétains » avec beaucoup de monde affairés dans les champs. Le Manaslu et ses différents satellites apparaissent au-dessus des forêts de mélèzes et des temples. On arrive au superbe village de Sama (3360m), au pied du Manaslu. Une magnifique journée, de toute beauté, de celles que l’on oublie jamais. On poursuit jusqu’à Sama Gaon. Nuit en lodge.

[​IMG]
Village de Lho​
Samedi 26 Novembre
Jour 7 : Sama Gaon (3530m) – Montée au Camp de Base du Manaslu (4857m) – Sama Gaon (3530m)
Aujourd’hui, c’est l’un des objectifs de ce trek, la montée au camp de base du Manaslu. La première partie se déroule dans une belle forêt de pins, puis rapidement nous surplombons de magnifique lac et les séracs tourmentés du glacier du Manaslu. Ce lieu réellement somptueux en vaut bien la peine. Les lacets serrés permettent de rejoindre le fil de la moraine qui mène au camp de base. Malheureusement les dernières expéditions sont redescendues le 18 Novembre, le camp est vide. La redescente se fera par un détour pour passer auprès du grand lac glaciaire. Nuit en lodge.

[​IMG]
Le Manaslu et son glacier​

Dimanche 27 Novembre
Jour 8 : Sama Gaon (3530m) – Samdo (3800m)

Aujourd’hui, une courte étape presque à plat jusqu’au village de Samdo, le dernier avant le col, endroit terriblement isolé sous la face nord du Pan Phuchi, à trois heures de marche du Col de Lajyang (4998m , passage facile vers le Tibet, utilisé autrefois par les marchands et leurs caravanes de yacks). Balade d’acclimatation l’après-midi. Nuit en lodge.

[​IMG]
Sommets Tibétain​

Lundi 28 Novembre
Jour 9 : Samdo (3800m) – Dharamshala(4470m)

Encore une courte étape, nous continuons de monter régulièrement dans un paysage de paturages d’altitude où paissent quelques yacks ; sur la gauche, glaciers noirs et faces rocheuses austères. Courte balade d’acclimatation l’après-midi. Nuit sous tente.
[​IMG]
Dharamshala​
Mardi 29 Novembre
Jour 10 – Dharamshala (4470m) – Larke Pass (5106m) – Bimtang (3720m)

Courte nuit et début de montée vers le col à la frontale. La montée continue sur le versant Est du col, douce, puis trop douce, donne le sentiement de ne pas avancer. En point de mire, le très beau Pic Larkya. Enfin les colorés drapeaux de prières apparaissent flottants au vent. Séance photos. Descente sur une immense moraine, panorama fantastique sur le Cirque du Péri Himal. Le chemin est encore long pour rejoindre Bimdakhati. Tout le monde apprécie le retour à une altitude raisonnable.Nuit en lodge.

[​IMG]

Mercredi 30 Novembre
Jour 11 Bimtang (3720m) – Dharapani (1860m)

Une longue journée avec près de 1700m D- . Pendant quelques heures, nous ne savons plus où donner de la tête : le massif du Péri Himal, l’immense cirque Ouest du Manaslu devait être époustouflant, malheureusement la brume et les nuages en ont décidés autrement. L’ambiance reste féerique dans la forêt de rhododendrons, arbres immenses, lichens aux branches. Nous progressons le long de la Dudh Khola, un torrent impétueux. Longue descente pour rejoindre Dharapani, jonction avec le tour des Annapurna. Dernière soirée avec l’équipe népalaise. Nuit en lodge.

[​IMG]
Larke Peak​

Jeudi 1 Décembre
Jour 12 Dharapani (2000m) –Kathmandou (1300m)

C’est encore une longue journée qui nous attend sur les pistes et routes népalaises. Après plus de 4h de 4X4 sur des pistes défoncées on arrive à Bésisahar. Pour une pause déjeuner bien méritée. Puis, à nouveau 6h30 de bus pour rejoindre l’hôtel à Katmandou dans la soirée.


[​IMG]

Photos : Serge D.18

Pièces jointes:

You need to be logged in to comment